TEM-La-Firme

Le jeu de rôle fantastique sur la Terraformation de MARS : Projet TEM

TEM-menu
Un avant goût du terrifiant Red Wüste de la planète Mars !
Les incroyables aventures des Terraformers mais aussi les moments heureux comme les périodes de douleurs.

- La grande aventure martienne de la Terraformation -
[23/06/2019 13:05] Histoire de Rick
Catégorie : Bunkers & concessions


Titre : Petite discussion



5

2
Post de : Rick
*Installé les jambes croisées, avachi dans un siège à côté de la stase, il bouquine tranquillement le manuel des procédures du bunker, une spychobeer dans une main, une clope se consumant lentement dans un cendrier improvisé à portée de l’autre. *

-planifier les sorties en fonction de la météo... blabla…
-Certain vents destructeurs… mouais
-Vérifier l’état des cuves … ok…
-la serre... blabla…
-le puits… blabla…
-synthèse oxygène et hydrogène... blabla…
-ordre aux troupes...blabla…
-le mur…
-etc… etc…

-P'tain c'est pire que d'être à l'usine votre truc. J'ai pas lu 10 pages que j'ai déjà la migraine.

*Il pose l'épais manuel, et se prend une longue bouffée de sa clope, de s'adresser au corps inanimé, allongé dans la stase.*

-Tu sais l'autre soir, je suis allé discrètement observer la faune locale. Pas facile de suivre les discussions quand on est pas du coin.
Ça parlait de Moldu.. Mollusque... enfin je ne sais plus. Parait que c'est comme un dieu ici. Mais pas super populaire hein…
Enfin je suis quand même tombé sur un gars assez imposant mais sympa. J'ai cru comprendre qu'il était à la tête d'une équipe spécialisée dans la réparation de scaphandre. Enfin je crois…
Ils avaient installé un atelier pour ça.
Tu sais ton scaphandre, j'étais carrément à l'étroit. J'osais pas lever les bras de peur de le dessouder. Bin les types me l'ont ajusté comme des pros. Là c'est nickel, du sur mesure quoi.

*Il tire une dernière fois sur sa clope. Faisant crépiter le bout rougeoyant, puis se penche sur la stase. *

-Tu te doutes que je ne vais pas pouvoir te garder là-dedans...dans ton foutu manuel, c'est assez clair. Je risque d'en avoir besoin de cette boîte â sardine. Ce n'est pas fait que pour pioncer.

*il écrase sa clope et soulève sans peine le cadavre desséché pour le charger sur une épaule.*

Et puis ça va te faire du bien d'aller faire un tour. Regarde tu es tout pâlot. Ça te dit d'aller visiter le puits ? Rien de tel pour prendre des couleurs à ce qui parait…je prend ton silence pour un oui...
[22/06/2019 23:35] Histoire de Silma
Catégorie : Inclassable


Titre : Titre



7

2
Post de : Silma
*Dans un coin sombre du bar, un masque d'or luit un instant avant de disparaître, happé par les ombres.

MULUC l'avait renié.

Elle n'avait pas sortie son talisman pour autant.
Elle le tournait et retournait entre ses doigts en proie à des doutes.
Pourquoi?
Qu'avait elle fait, ou pas fait?
Cette entité était elle vraiment MULUC ?
Melpomene et MULUC n'est peut-être pas compatible...
Il me faudrait donc choisir?

Sa raison vacille.
Une douleur lui vrille les tympans et l’empêche de réfléchir avec logique.

Toutes ces années à croire aux bienfait de MULUC devrait elles être remise en question par ... par quoi en fait?
Une mise à l'épreuve ? *

MULUC toi qui nous donne l'eau, la vie, l’espoir, pourquoi nous abandonnes tu?

De la rouille et du sang, c'est ça que tu veux?

Sans le vouloir vraiment, ou inconsciemment elle s'entaille le doigt sur un bout de limaille dépassant du boulon enchâssé dans le talisman.

Le sang eau de vie, la rouille engendrée par l'eau.

Elle se lève d'un bond, sort de l'ombre et clame les yeux au ciel. *

NON! NON MULUC! Je n'accepte pas ta sentence !

Si je t'ai déçu je me rachèterais!
Donne moi une seconde chance !

*Sur ces paroles elle quitte le bar monte dans son Betrayl et, comme à son habitude, va méditer dans les dunes.*
[22/06/2019 22:11] Histoire de Mael
Catégorie : Inclassable


Titre : Pour faire le point...



6

1
Post de : Mael
D’aucuns racontent, dont le réparateur du Jukebox, que je serais le prophète de MULUC, vous comprenez que je ne peux ni confirmer ni infirmer de tels propos.

Néanmoins, Mesdemoiselles et Mesdemoiselles, je vous laisse vous approcher et entourer ce formidable feu de camp que je donne dans mon bunker.

Il était une fois un petit écrou qui se nommait CUMUL. Ce petit écrou criait de sa voix nasillarde à qui veut l’entendre qu’un jour il serait l’engrenage qui dominerait le monde. Et le petit, il s’y connaissait en rouages de l’intrigue.
Il avait de beaux projets, domination, servitude, et annihilation, ou pas, il se réservait encore le droit de changer d’orientation, il avait le temps et un plan.
Certes, s’était sans compter sur les 99975020 poignées de sable au dernier recensement, et ça en faisait des grains de sable tout ça, ni même envisager qu’il y avait quelques 1658 autres insignifiantes poussières vaguement doué de libre arbitre et dont chacun des atomes ne vouait son existence qu’à l’anarchie Shardokienne.

Nous lui souhaitons un jour d’arriver à ses desseins, ou pas.
[19/06/2019 23:06] Histoire de Rick
Catégorie : Bunkers & concessions


Titre : la nouvelle crèche



7

3
Post de : Rick
*Planté au milieu du décor, une pièce sombre dans un bunker délabré à l'abandon, il observe autour de lui d'une moue dubitative. Se grattant nonchalamment le menton, il shoote une canette vide qui traîne au sol, puis se décide à s'allumer une clope.
Il inspire profondément, et recrache lentement la fumée en marmonnant.*

-Dans quel merdier tu t'es foutu Rick….

*Il sourit et prend une seconde bouffée.*

-Faut croire que c'est ma spécialité hein... bon on va pas trop se plaindre, j'ai déjà trouvé une crèche…

*Clope au bec, main dans les poches, il fait le tour du propriétaire, pour atterrir dans ce qui semble être la cuisine. Son premier réflexe et de fouiller le frigo et c'est avec une mine satisfaite qu'il exhibe sous son nez sa trouvaille.*

-Haaa...bin voilà, moi qui avais peur que l'endroit ne soit pas civilisé... hum… psychobeer… ça fait un peu flipper comme nom, mais je ne vais chipoter hein... puis le proprio ne m'en voudra pas si je m'invite j'pense, vu qu'il est en train sucer ses laitues par la racine au fond de son sarcophage.

*Il écrase son mégot sur la table poussiéreuse et décapsule sa canette. Prolongeant sa visite, il découvre le salon et s'affale sans hésiter dans le canapé qui lui répond par un couinement curieusement plaintif .*

-P'tain, mais il est défoncé ce canapé, ils ont dansé la Lambada dessus ou quoi !...

*Il enchaîne deux gorgées à la suite, totalement saisi par le goût surprenant de la boisson. C'est comme si une montagne de muscle avait surgi devant lui pour lui balancer sauvagement un coup de poing dans les tripes. Il ne s'avoue pas vaincu et continue sa dégustation.*

-Ha, ouais... c'est pas un diabolo menthe, le truc... mais ça se laisse apprécié...

*Il regarde de nouveau autour de lui, et tente de nouveau sa chance avec sa canette.*

-Tu sais quoi Rick ?...bin va falloir que tu te bouges un peu cul pour rendre cette piaule habitable. J'pense qu'ici , c'est pas la peine de compter sur la fée clochette du ménage pour faire le taff à ta place.
[18/06/2019 22:54] Histoire de Sarlan
Catégorie : Bunkers & concessions


Titre : un soire de plus au paradis



5

3
Post de : Sarlan
* loin des évènements actuels.
Faisant tourner dans un verre ballon un fond de LR, Sarlan plongea son regard a travers le liquide or.

Cette boisson symbolisait bien plus qu’un remède décrit par certain terraformeur. Pour le Dissident. Cette boisson était la leurs.

Ce premier verre, cette première approche, qui avait été suivi de tant d’autres. Un sourire fugace, un battement de cils.
Que faisait elle aujourd’hui ? ou était-elle ? stations ou Kc’s ?

Sarlan déposa doucement le verre sur la petite table tout a coté du pouf artisanal et se mit en position du lotus.
Assis en tailleur, les mains sur les genoux, paumes vers le ciel.
S’encrant profondément dans le sol, il visualisa clairement sa propre bulle, visualisa son corps à l’intérieur. Il tendit son esprit vers sa douce Nomade, un instant après, son corps céleste virevoltait à travers la station, son âme attiré vers la sienne.

Il trouva sans mal.

Waldwen était là, son corps en partie caché par la buée dégagée par les douches, limage était lisse, le grain de peau de toute beauté.

https://youtu.be/XiISJ1vL1NE

La musique prenant fin fit revenir a lui Sarlan.
Aucuns doutes sa compagne n’allait pas tarder. Le Dissident se dépliât lentement avant de se relever. Direction la cuisine. *

- Rien de mieux qu’un bon repas pour démarrer une bonne soirée
[15/06/2019 00:55] Histoire de Dragan
Catégorie : Betrayal


Titre : Gelé



14

1
Post de : Dragan
C'était de la folie. C'était pas possible.

Pourtant, les données étaient là. Sous ses yeux, Dragan avait sa localisation selon Colossus. Il voyait les étoiles à travers les fissures dans le toit de la cabine, il sentait le vent en agiter la structure en grinçant, recevait les données de température des quelques capteurs qui avaient survécu au crash.

Et pourtant Breizhteam ne le trouvait pas. Ne le voyait pas. A l'écouter, il aurait du lui passer devant des dizaines de fois, en vain.

Dragan et sa tombe n'étaient juste pas là où les capteurs l'indiquaient.

En fait, il n'était nul part.

L'alarme de dernière heure de sa combinaison venait de s'allumer. Le regard fixé sur celle-ci, il se laissa glisser sur son coté gauche, là où la portière avait mangé son bras.

Le casque appuyé contre la paroi de métal, son esprit vagabondait sauvagement, changeant de sujet comme l'eau dans un torrent montagnard. Ses pensées suivaient un cours bien trop chaotique pour lutter, il se laissait porter à leur surface tel un rondin de bois sec.

Chahuté par des parasites macabres, il se voyait déjà dans une cinquantaine de minutes, ralentissant sa respiration pour économiser les derniers centimètres cubes d'oxygène. Puis son cerveau tenterait de compenser le manque en le forçant à respirer plus vite. Toujours plus vite.

Allaient alors commencer les dernières minutes, les poumons en feu, les yeux écarquillés et toutes les veines de son visage au bord de l'explosion. Le mal de crâne débarquerait peu après.

Tout ça, en étant même pas sûr d'être retrouvé par qui que ce soit, seul, dans le désert glacé.

Le regard lointain, fixé sur un point bien au delà des ténèbres qui entouraient son scaphandre, Dragan se laissa petit à petit sombrer, dans une combinaison à huit degrés, les dents claquant de froid, de fatigue et de manque d'alcool.
[14/06/2019 21:44] Histoire de Dragan
Catégorie : Betrayal


Titre : Bloqué



12

1
Post de : Dragan
'Tain de position à la con.
Tout autour de Dragan, des morceaux de tôle éventrés l'enserrait dans un cercueil d'acier.
Faut dire, le permafrost martien n'avait pas vraiment freiné ses tonneaux. Il ne savait pas qui ou quoi l'avait frappé mais il avait pris une charge explosive, il en était sur. Trop soudain, trop violent. Pourtant, aucun canon n'avait assez de portée pour l'avoir touché depuis les zdv... Un canon bricolé peut-être ? Il avait entendu des rumeurs d'artilleries démontées de bunker syndicaux pour être hissés sur des kreators.

Pensif, il tente de se positionner un peu plus confortablement. Facile à dire. Il avait beau essayer de se contorsionner, ses jambes étaient coincés sous le tableau de bord enfoncé dans le cockpit par l'explosion de l'hydrogène.
Saloperie. Autant au début c'était supportable, mais maintenant que les niveaux d'endorphines et d'adrénaline étaient redescendus la douleur prenait le pas, envahissant son corps tout entier.

Au moins, il crachait pas de sang. Donc, pas de perforation des poumons. Ni des voies respiratoires. Le tube digestif fallait voir. Il avait beau se tâter les côtes - certaines lui arrachant un grognement, il se sentait rien de cassé, c'était déjà ça.

Non, le plus urgent c'était le scaphandre. Trois heures restantes. Batterie inconnue au bataillon, la led avait pété sous l'impact. Visière fissurée mais pas explosée, lampes hs de ce qu'il en voyait.
La nuit approchait et il était plongé dans le noir, seulement troublé par l'intérieur de son casque illuminé par les voyants d'alerte.

Et bien sûr la liqueur qu'il embarquait toujours au cas où était introuvable à portée. Il était donc bon pour une asphyxie en règle.

Il soupira, ce qui lui couta deux minutes d'oxygène. C'est long, trois heures à attendre pour être récupéré par les débiles de la Firme. Seul, dans le noir et le froid.

Pensée qui lui rappela que c'était pas la peine de compter sur le protocole Mother, il était mort depuis bien longtemps.

Donc, tout autour de lui n'était que débris métalliques. Il prit des mesures hochant la tête. Il pouvait déplier son bras droit en entier avant de toucher la portière droite, et à moitié pour le plafond. Son bras gauche quant à lui était coincé contre la portière. Ou plutôt, dans la portière: il pouvait le bouger mais ça le piquottait plus que ne lui faisait mal. Le nerf était donc touché, au minimum. Ou alors était-ce la combinaison qui se resserrait autour pour éviter une hémorragie.

Le boss des Melpos, enfermé dans une tombe de fer, à des milliers de kilomètres de la zdv, ça faisait redite du passé quand même.
Mais bon aux dernières nouvelles Konig pouvait toujours se gratter le dos ce qui n'était pas le cas de Dragan, et ce même en poussant avec ses jambes pour tenter d'apporter un mouvement de friction dans le scaphandre. Que dalle. Y allait donc falloir endurer ça aussi.

Planète de merde.
[08/06/2019 00:44] Histoire de Rick
Catégorie : Inclassable


Titre : délire de stase



9

5
Post de : Rick
J'ai beau faire le ménage,
J'ai la tête plein d'images.
Comme un album photo,
Avec nous deux en écho.
Pourquoi je ne peux effacer,
Nos deux corps enlacés ?
Souvenirs à jamais gravés,
Dans ma mémoire harcelée.
Envie de rejoindre l'horizon,
Avant que je touche le fond.
Envie de perdre la raison,
Tout oublier, jusqu'à ton nom.
[15/05/2019 19:13] Histoire de Mindy
Catégorie : Légendes & folklore


Titre : De l'autre coté.



7

8
Post de : Mindy
Quelque part, entre deux zones de vie...

La nuit commence à tomber dans le désert rouge. Le ton azuréen, troublé par la poussière ocre soulevée par le vent, s'assombrit.

Dans l'habitacle de son véhicule, Mindy commence à brancher une liqueur de crâne à son scaphandre, attendant un début d'asphyxie. Le coeur bat la chamade alors que l'aiguille de l'autonomie en oxygène est sur le zero.
La perspective de de cottoyer de près la mort est toujours aussi impressionnante, même après une bonne dizaine de fois.
Haletante, comme après avoir couru un marathon en ayant du mal a récupérer son souffle, Mindy avale sa liqueur et sombre dans un noir sépulcral.

...

Un long moment passe, le Betrayal reste immobile dans le grand désert Martien. Seul le bruit du sable soulevé par le vent perturbe la tranquillité de la zone en fouettant le métal de la calandre de l'engin.

Finalement, un véhicule s'arrête a coté.
Deux silhouettes massives en sortent. Leur scaphandre tout en noir et leurs optiques rouges pourraient en effrayer quelques uns, s'il y avait des spectateurs.

Le premier des deux individus ouvre la portière coté conducteur, et la jeune femme tombe de tout son poids sur le sable.

-Sont cons ces parqués. Peuvent pas au moins se pencher coté passager?

L'autre rit dans un sifflement.

-Ahah, ca leur fait du bien. C'est qui?

Le premier homme bouge du pied la terraformeuse pour y observer l'ID inscrit sur le scaphandre. Il allume brièvement sa lampe torche.

-Mindy.
-Tiens, ca faisait longtemps qu'on ne l'avait pas vu.

Se renseignant sur l'individu qu'il a fait tomber via un petit terminal placer sur son avant bras gauche, l'homme répond.

-Pas mal active la zelatrice.
Plus active même que les autres. Enfin c'est pas compliqué, en ce moment ca se paluche pas mal en ZDV.
Mais quand même, plus de 30 contaminés a son actif, c'est déjà plus que bien d'autres.

D'une facilitée déconcertante, après avoir coupé son terminal, il soulève la presque morte et l'expédie coté passager et monte.

-Je prends son Betrayal, tu me suis. On l'opère, et on ramène son betrayal à la forteresse de notre Père.

Le second acquiesce et monte dans l'engin avec lequel il est arrivé.

Rapidement, Mindy passe entre les mains du Nécro chirurgien, le scalpel runique prélève un bout de tissu et ils disparaissent aussitôt.

-A bientôt soeur Chevalier Porte-Peste.
[12/05/2019 20:54] Histoire de Jared
Catégorie : Betrayal


Titre : Les enfants d'Ohkt Le Putride2



2

10
Post de : Jared
Et me voila parti…
Un long voyage est devant moi.
Un voyage qui me fera traverser Mars dans toute sa largeur.
Pourvu que ma turbine résiste au sable et aux Vents !

Père… J’arrive !
Erispoë par ses obligations syndicale ne peut me suivre
Mais sa parole et son désir m’accompagne !
Page suivante

Jeu de rôle dystopique et post-apocalyptique sur navigateur. MMORPG francophone gratuit.

Ce browser game multijoueur contient des données scientifiques réelles martiennes incluant une part de fantastique gothique. TEM est aussi un jeu de stratégie sur MARS !

©2001-2019 - TEM La Firme Tous droits réservés KCS.fr © Reproduction partielle ou totale interdite. CNIL : déclaration n° 1015117

Conditions Générales d'Utilisation
The-Firm-LOGO
Follow @temlafirme
Facebook-logo