TEM-La-Firme

Le JdR futuriste sur la Terraformation de MARS : Projet TEM

TEM-menu
Un avant goût du terrifiant Red Wüste de la planète Mars !
Les incroyables aventures des Terraformers mais aussi les moments heureux comme les périodes de douleurs.

- La grande aventure martienne de la Terraformation -
[25/09/2017 00:19] Histoire de Kiba
Catégorie : Émotions


Titre : Perdu



9

3
Post de : Kiba
"Ils m'agacent ... tant de rage en moi j'ai ... dès que leurs paroles arrivent je ne les supportent plus et que de la haine j'ai ... Pourquoi ?! "

Je me tiens la tete replié sur moi meme dans le coin de mon bunker .
Je ne sais quoi faire , quoi dire pour du mieux à l'avenir pour moi et les miens mais tout se bouscule , tout va trop vite j'ai la rage .

Je me lève et me trainant dans la cuisine j'attrape les chaises une à une les jetant contre les parois du vieux bunker .Les néons éclatent et peu à peu je me retrouve dans le noir hurlant .

Une fois les heures passées à tout casser et marteler à coups de poings et pieds mon intérieur je m'assois au sol et fixe le hublot de la cuisine les bras croisés serrant la machoire et saignant des lèvres .

A bout , fatigué des jours passés avec tant de colère en moi je craque .
[23/09/2017 00:02] Histoire de Janedoe
Catégorie : Journal intime


Titre : Premiers Jours



10

0
Post de : Janedoe
Creuser. Toujours Creuser. Encore et encore, tout le temps.

Voilà ce que j'avais fait dans ces premiers jours. Ils avaient été très instructif même si répétitifs. C'était toujours les mêmes gestes, les mêmes habitudes à prendre.

Ou à reprendre, devrais-je dire. Car beaucoup de souvenirs m'étaient revenus en mémoire. Même si la pelle à vérins me donnait du fil à retordre, c'était plus à cause de son poids par rapport à ma frêle carrure que par l'utilisation que je devais en faire.

Les différentes machines de ma concessions et de mon bunker me paraissaient toutes familières, et même si je me fiais aux manuels fournis, je n'avais aucun mal à les utiliser, et à comprendre leur fonctionnement et leur utilité.

Tout semblait si étrange... et pourtant si familier. Des réflexes me revenait sans même y penser, comme le faite de prendre un "Cofee Booster" avant de sortir. Cette boisson étrange décuplait mes facultés physiques, le maniement de la pelle n'était plus une souffrance mais une facilité. Je sentais que quelque chose n'allait pas avec ma consommation systématique, mais pour le moment tout semblait indiquer que je devais en consommer le maximum.

Mais aussi facilement que la maîtrise de mon environnement me revenait, la mémoire d'autres souvenirs semblait rester complètement hors de portée... J'avais recherchée dans les archives publiques une apparition ou une référence à la flamme que j'avais vu lors de mon réveil, mais en vain. Cela ne semblait rien représenter ici... Alors pourquoi se donner le mal de me la montrer ?

Une alarme retentit dans mon casque, me signalant la fin de ma réserve d'oxygène. J'interrompt mon travail et rentre au bunker, pouvant enfin retirer mon scaphandre.

Je n'avais pas osée me regarder dans la glace, craignant de revivre ce que j'avais vécu à mon réveil, les flashs dans ma tête... Et à cause de cette crainte j'évitais comme la peste un endroit de mon bunker.

J'étais en train d'explorer et j'avais découvert ce qui s'apparentait à un garage. Il y avait un genre de véhicule, mais je n'avais pas pu le regarder bien longtemps, car à sa vue je m'étais effondrée au sol, ma tête me vrillant à nouveau, des images floues du dehors remontant, des images qui ne faisaient quasiment aucun sens...

Et surtout un sentiment de mort. De peur, de détresse. Je m'étais enfuie en rampant de la pièce, et depuis je n'y suis pas retournée. Cet endroit me foutait les jetons. Mon instinct de conservation m'ordonnait de ne pas y aller.

Et pourtant, je savais qu'il fallait bien que j'affronte mes démons pour pouvoir regagner ma mémoire. Mais pas tout de suite... Il me fallait y aller progressivement, sous peine de devenir folle...
[21/09/2017 00:56] Histoire de Kilorbine
Catégorie : Souvenirs


Titre : Convictions



9

5
Post de : Kilorbine
Mars


Tellement de choses à faire, ici.
Mars est dur, cruelle, brutal.
Et pourtant,chaque nouveau jour m’apporte sont lot de bonheur.
Je suis heureux ici.
J’ai des amis, une famille, et tellement de choses a découvrir.

Chaque jour, le bonheur me remplit.
La découverte, l’aventure, le mystère…
Toutes ces choses, nous les subissons ici chaques jours.
Certains s’en lassent, et préfèrent rester dans leur bunker, enfermés comme des rats dans une cage.

Mars est tellement belle.
Pas uniquement “physiquement”, mais de part ses mystères, ses secrets.
Je n’ai jamais regretté mon choix de venir ici.
La vie est souvent dur, la faim constante.
Depuis plusieurs mois, nous ne sommes plus auto suffisant.
Mais ce n’est pas important.
Je rationne mon stock, et je fais avec.
Tellement de bonheurs pour quelques épines, que l’on en sens même plus la douleur.

Je ne sais plus pourquoi je suis ici.
Je ne sais plus rien d’avant, de la Terre, ni même de ou et quand je suis.
Mais une chose est sur, une partie de moi voulais action, aventure, et intrigue.
Le savoir ici est dur a trouver, a comprendre.
Un énorme puzzle, mais chaque pièce placé est une récompense inouïe.

Mais… il y a d’autres choses.
Plus que ces aventures, je me sens chez moi ici.
Serain.

Et ce ciel, tellement noir, tellement riche.
Le betrayal la nuit est un plaisir rien que pour ce paysage.
Tellement de beauté, réunie en un seul lieux.
J’en ai presque envie de me coucher a même le sable et de contempler cela par la visière de mon casque.

Malheureusement, Morphée m’appel, et si je veux continuer ma route demain, je dois accepter de la stopper ce soir.
Je continuerais monroute demain, vers d’autres folles découvertes et aventures.
[20/09/2017 23:59] Histoire de Silma
Catégorie : Défis


Titre : Coup de gueule !



10

6
Post de : Silma
*Un masque d'or sort de l'ombre monte sur une table et scrute un a un chaque Terra présent avant de s'exprimer.*

"T'in!
Ils sont où les Labos?
Ils vont dormir longtemps comme ça ?
C'est la mort de Mars qui est entrain de se jouer là?
Ils espèrent quoi accrochés à leur petits syndicats qui ne les protège même pas.

Ils sont où les valeureux guerriers qui se sont battu contre un monstre que tout le monde disait imbattable, Grave Digger .
Moloko est entrain de piller tous les syndicats les uns après les autres et tout le monde tremble.
Seraient ils plus fort que GD ?

Voulez vous vivre à genoux, et mourir dans cette position ?

Alors restez dans vos syndicats, ne vous rassemblez pas, ne vous défendez même pas, baissez vos frocs, ça ira plus vite.

Pour les autres les portes de Melpomene et d'erratiques sont ouvertes.

Même si nous n'avons plus aucune chance de vaincre, nous pouvons encore choisir la façon dont nous allons mourir.
Pour moi, ce sera les armes à la main et vous?"

*D'un bon elle descend de la table et passe le sas sans se retourner.*
[20/09/2017 19:23] Histoire de Janedoe
Catégorie : Journal intime


Titre : L'Arrivée



9

2
Post de : Janedoe
J'ouvre les yeux.

Un flash blanc, une lumière bleue, et je réalise que je suis allongée. Il fait froid, très froid même. Je regarde à ma droite et voit une salle sombre, avec une lumière au bout.

Je n'arrive pas à me souvenir comment je suis arrivée là. Ni avant même. Ni qui je suis. Je ne me souviens de rien, même pas de mon prénom.

Je m'assoie, et réalise que j'étais allongée dans une sorte de ... lit. Un lit qui se referme. Je n'en avais jamais vu avant... Bien que je ne puisse l'affirmer, n'arrivant pas à rassembler un seul souvenir.

Un genre de pass est à mes pieds. "Jane Doe". Est-ce mon nom ? cela sonne étrange... J'ai la sensation que ce nom n'est pas naturel, il ne m'appartient pas.

Je me lève, il fait si froid. Je marche instinctivement vers la porte, et l'ouvre d'un mouvement de la main, puis m'arrête. Je connais ce mécanisme, j'ai su sans chercher comment ouvrir la porte.

Suis-je déjà venue ici ? Cela paraîtrai logique... Je sors et me dirige sur la gauche sans réfléchir, et arrive dans une pièce donnant ... sur une grande vitre.

Et à travers la vitre, il y a le dehors. Du rouge à perte de vue. Cela me semble bien morne, et surtout peu hospitalier. Je comprends pourquoi je suis à l'intérieur.

J'ai réellement l'impression de connaître cet endroit. Il y a des écrans en face de moi, et d'instinct j'active les affichages. Un message de bienvenue s'affiche, m'expliquant la raison de ma présence ici, à grand renforts d'images bien plus colorées que ma vision devant moi.

Le message s'arrête brusquement, remplacé par le logo d'une flamme. Après quelques secondes, des mots s'affichent en dessous :

"N'oublie jamais qui tu es"

J'hurle alors, me prenant ma tête entre mes mains. Une douleur intense dans mon crâne me vrille, et je me recroqueville. Des souvenirs remontent, confus, des images floues et embrouillées.

La douleur finit par partir, et je réalise que ma mémoire est là... mais enfouie et inaccessible. Je me relève difficilement, et je constate que le message est toujours là. J'appuie sur un bouton, et une suite s'affiche :

"Ne sors jamais sans ton scaphandre, et ne le retire jamais en présence de quelqu'un. Personne ne doit savoir qui tu es."

J'ai à peine le temps de lire ce message qu'il s'efface, remplacé par la fin du message de bienvenue. Un papier sort d'une sorte d'imprimante, avec des instructions sur comment réaliser ma mission ici.

Un deuxième papier sort quelques instants plus tard, avec le logo de la flamme que j'avais vu. Je m'en saisis et le retourne, au dos étant écrit le même message :

"N'oublie pas qui tu es"

Je ne saurais dire combien de temps je suis ensuite restée assise dans cette grande pièce. J'ai essayée de me souvenir de quelque chose, mais sans succès.

J'ai finit par enfiler mon scaphandre et par sortir, en me fiant aux instructions reçues précédemment, espérant que les suivre me rappellerais d'autres choses...
[20/09/2017 18:53] Histoire de Antiriep
Catégorie : Athanor


Titre : Alchimie



14

1
Post de : Antiriep
Le verre et le métal se teintent de maladives couleurs verdâtres et jaunasses alors que le clair-obscur de la lumière artificielle peine à éclairer cornues, alambics et creuset. Dans un coin, un sifflement insidieux suggère une distillation à l’état d’esquisse
.
L’odeur d’alcoolats, d’ammoniaque et d’hydrocarbures semble mener sa propre existence, manifestant ses émotions au gré de relents.

Penché sur un établi couvert de scories, le teint cireux et le regard injecté de sang, l’ancien leader déchu, ermite de jadis, examine un échantillon rocheux en monologuant.

« Oui, ils n’ont pas mis le prix. Je le savais, ces rats ! En guise de béton, ils ont utilisés les formules antiques. »

Grattant la rocaille qui s’effrite en chuintant.

« Ils ont dû se dire que l’eau resterait rare un moment sur Mars, que leurs dalles n’étaient pas prêtes à se dissoudre… Et comme c’est à usage unique, pas la peine de faire dans la qualité, la quantité suffit… »

D’un geste dédaigneux, il plaça l’échantillon dans une verrerie crasseuse empli d’un liquide sirupeux.

« Avec de la pâte double compo, ça devrait le faire, on reproduit la structure essentielle ! »

Tout en allumant un bunsen sous la verrerie, il délaissa sa paillasse pour se retourner vers l’arrière de son laboratoire.

Semblant le fixer de ses yeux globuleux, la petite chose n’ayant pas vécu flottait nonchalamment, comme pour se moquer de son père Antiriep. Le bocal hermétique n’avait pas bougé depuis des lustres, pourtant, il semblait animer d’une vie qui avait fait défaut à son contenu. L’alchimiste détourna rapidement son regard, comme saisi de honte.

« Je t’ai trop longtemps délaissé… Courant les chimères… Mictlan, fausse idole… »

Des marmonnements haineux prennent le relai.

« … Que des morts stupides… Il ne m’a envoyé que ça… Alors que j’attendais la lueur de raison en plus de la flamme qui lui fait défaut… Mais l’hydre doit pouvoir y arriver… Mécanique et artifices… »

Le monologue dément est ponctué des bloblotements de l’ébullition en cours sur le bunsen, alors qu’une odeur terreuse se mêle aux autres senteurs du bunker.

« Ils sont fous… Tous déments, mais je dois laisser faire, il est notre dernière chance, mon fils. Je dois les aider, pour que tu puisses recevoir l’onction de l’hydre, puisse son venin te redonner vie. »

L’alchimiste s’interrompt en plongeant une cuiller dans la verrerie, pour regarder d’un air satisfait l’argile visqueuse enduire l’outil.
[20/09/2017 16:20] Histoire de Sulfuro
Catégorie : Aventure


Titre : Une nuit agitée



15

2
Post de : Sulfuro
*Tout avait commencé hier dans la soirée vers 21h15 approximativement, alors que j'étais à bord de mon kréator sur ma concession.*

Une alarme syndicale se déclenche sur mon vox poignet et me signale que le syndicat moloko commence à détruire notre mur.

Sans plus attendre, je me dirige vers le Syndicat Melponème afin d'y mettre nos idées en pratique.
127 m'avait rejoint dans la hate car le temps nous était compté, notre stratégie était peu commune mais nous n'allions pas laisser faire sans rien dire.

Nous commençons à transférer nos tours au syndicat Melponème et malheureusement il semblerait que le Moloko ai brouillé et droné 127 au retour du transfert de la tour Fagnes,
n'appréciant surement pas ce qu'il était en train d'accomplir.
Et malgré des dégats condidèrable sur son betrayal, il finit par rentrer au bout de quelques heures, une fois le brouillage et les réparations effectués.
J'avais du continuer le travail et était passé in extremis à travers un de leurs dronage de zone, et ma mission étant quasiment accomplie, je me décidais à rejoindre ma concession avant d'être à mon tour brouillé par nos ennemis.

En m'éloignant de la zone du brouillage par la zone la plus proche afin d'esquiver les possibles dronages à venir,
j'aperçois les concessions de deux terraformeurs,
je regarde les registres et constate que le terra noquia mordore et le terra Kassor se trouvent sur la zone, plus que jamais je dois rester sur mes gardes.

J'avais fait le serment il y a de cela quelques années, pendant la dernière guerre pour le Kanly, de défendre au mieux nos tours face aux envahisseurs et aux oppresseurs quel qu'ils soient et c'est ce que je comptais faire.

Pendant ce temps-là, le Moloko décide de s'en prendre à nos frères de métal, le syndicat prophecy, et l'annexe tout en continuant à détruire le mur défensif de T.e.m.

Les liqueurs les rendaient extrèmement fort et aujourd'hui ils avaient décidé d'en tirer avantage.
Nous n'étions pas les premiers à y passer, récemment ils avaient déjà annexé plusieurs syndicats, raflant tout sur leur passage.

Nous n'étions pas dupe, après avoir usurpé la couronne il convoitaient maintenant les atouts du Kanly, surement pour enfoncer encore ceux qui oseraient leur résister.
Ils voulaient le contrôle du territoire et nous aurions apprécié que les autres syndicats défendent leurs tours comme promis à la dernière guerre Kanly.

Mais qu'importe, les membres suivants de notre Ordre ne reconnaitraient jamais Xw52 comme leur roi légitime, et ce de part sa nature.
En regardant Locory de plus près, je me disais que certes nous étions surement tous un peu fou après tout ce temps passé sur cette planète, mais pas au point de les engraisser aussi facilement.
Tout ceci était calculé et préparé.
Nous avions laissé 550 témis en caisse et ne comptions pas mené une guerre de front depuis notre syndicat.

Nous n'étions pas en mesure de lutter, et d'ailleurs nos frères de métal non plus.
Et les opérations furent rondement menées considérant les moyens à notre disposition.

Les hauts parleurs du syndicat diffusaient à tue-tête une musique infernale dont Locory avait le secret.
Nos invités non désirés étaient reçus avec les égards qu'ils méritent.

"T.e.m rend toi ! Nenni ma foi !" sera la devise du jour.

Hybryd nous avait aidé à reprendre le contrôle de Prophecy, syndicat de nos frères de métal.
Et nous allions bientôt remettre un Boss en place chez nous à T.e.m

Quant aux tours reprises, ce n'était que partie remise.

La nuit avait été longue, et il me restait beaucoup de travail à accomplir.. ce n'était que le début d'une nouvelle ère.
[18/09/2017 14:36] Histoire de Reist
Catégorie : Émotions


Titre : Dépouille inconnue



9

2
Post de : Reist
J'imagine que je devrais remercier les abominations de Mictlan pour m'avoir aidé à y voir plus claire. La mort m'a frôlé quand les monstres ont escaladé le mur que je m'échinais jusqu'alors à construire avant de se jeter sur moi. J'ai cru mourir une seconde fois.

J'ai commencé à saisir toute la bizarrerie de mon cas dans mon caisson, après un scanner.

Cela faisait maintenant bientôt deux mois que j'avais retrouvé mes esprits. Après moi, bien d'autres avaient disparus. Certains avaient franchis la grande barrière, d'autres s'étaient tout bonnement volatilisés : toujours sur les registres, introuvables dans la zone de vie.

Mars avait beaucoup changé en mon absence. Et moi aussi visiblement. Mais le scanner était formel ; mon état organique était "pur". C'était impossible. Pas après avoir consommé une liqueur de crâne.

Remis de l'attaque mais plus troublé qu'à mon réveil, je laissai de côté le chantier et enfourchai mon betrayal pour m'enfoncer hors de la zone de vie. Je n'étais pas fou, j'avais bu cette liqueur.

Lancé à 110Km/H dans le désert, j'arrivai bientôt à l'endroit où les nécros-chirurgiens étaient venu me chercher pour la seconde fois, il y avait de ça des années. Je descendis inspecter les alentours que mon esprit avait photographié dans l'angoisse de l'asphyxie.

C'est alors que je le vis, presque noyé sous la poussière rouge. Rongé. Pourri. Un corps méconnaissable.

Genoux à terre, je creusai à mains nues pour l'extirper de sa prison de sable dense.
[18/09/2017 03:41] Histoire de Dahlia
Catégorie : Émotions


Titre : Au sol



11

3
Post de : Dahlia
Le cœur de la nuit se rappelle à la Sorcière, qui range ses osselets et les petits outils métalliques qu'elle utilise pour les graver. Sur ses jambes repliées en tailleur, au sol, elle sort méticuleusement de petits contenants qui semblent avoir eu de longues vies chargées d'histoires. Une fiole opaque, des feuilles roulées, une boite en plastique de médicaments, un sachet percé et recousu.
L'adepte vaudou porte chaque contenant à sa bouche, lentement, un à un. Elle connait les doses, depuis toute petite elle sait ce qu'il faut donner, ce qu'il faut prendre. Elle sait quels seuils dépasser, juste un peu. Elle sait dans quel ordre.
La pâte colle à sa langue, la fumée se dépose dans ses narines, le cachet descend accompagné d'une gorgée de fidèle psychobeer.
Ses doigts, telles de fines pattes d'araignées, rangent méthodiquement le bazar dans les poches intérieures de son vêtement informe et usé.
La Fleur noire ferme les yeux, appuie son dos contre le mur du bar derrière elle et sourit. Au bord du sommeil, elle chuchote malicieusement un nom féminin et acquiesce.
Quelques minutes plus tard, alors que tout semble porter à croire qu'elle s'est endormie, la Sorcière se met à fredonner tout bas une mélodie simple, qui rappelle la senteur des bois le soir et la voix d'une mère.
[17/09/2017 22:41] Histoire de Erispoe
Catégorie : Aventure


Titre : Annexions au nom du Putride



9

5
Post de : Erispoe
* Une voxcam s'allume au bar, un message est envoyé depuis le bunker du Moloko *

Hhhhh… je m'adresse à vous Pseudos défenseurs de la couronne.
Prétoriens, vous avez manqué a votre devoir.

Vous dites protéger TEXOHATHL mais ne bougez pas le petit doigt alors que votre roi se fait broyer.
Honte à vous insipides pantins, nous ne vous considérons plus comme protecteurs de la couronne.

Nous, nécro combattants et défendeurs du trône royal vous destituons de tout pouvoir et toute notoriété.

* ... Fin de la transmission *
Réponse de : Erispoe
Annexion Marvel



* Une voxcam s'allume au bar, un message est envoyé depuis le bunker du Moloko *

Hhhhh… mes amis, vous avez suffisamment d'éléments pour un article choc dans le nouveau PRPM ?!
Il ne s'agit que d'une mise en bouche, le Putride a des projets plus vastes encore qui dépassent votre pauvre imagination.

Nous ne ciblons pas spécifiquement un ancien Roi que tout le monde connait
Blackrebel a fait un travail exemplaire pour la communauté, nul ne saurait le contester
Laissez-nous poursuivre le travail, nous pressurisons la firme et son système monétaire
Système contrôlée et régulée quotidiennement par la firme

Les clés de la boutique vous seront rendues une fois l'audit terminé.

* ... Fin de la transmission *
Page suivante

Jeu de rôle dystopique et post-apocalyptique sur navigateur. MMORPG francophone gratuit.

Ce browser game multijoueur contient des données scientifiques réelles martiennes incluant une part de fantastique gothique. TEM est aussi un jeu de stratégie sur MARS !

©2001-2017 - TEM La Firme Tous droits réservés KCS.fr © Reproduction partielle ou totale interdite. CNIL : déclaration n° 1015117

Conditions Générales d'Utilisation
The-Firm-LOGO
Follow @temlafirme
Facebook-logo