TEM-La-Firme

Le jeu de rôle fantastique sur la Terraformation de MARS : Projet TEM

TEM-menu
Un avant goût du terrifiant Red Wüste de la planète Mars !
Les incroyables aventures des Terraformers mais aussi les moments heureux comme les périodes de douleurs.

- La grande aventure martienne de la Terraformation -
[17/02/2019 15:57] Histoire de Shango
Catégorie : Aventure


Titre : Un silence de mort.. DAKHMA! 2



16

2
Post de : Shango
*.....................................un silence de mort.....................................*

*Rien.. rien n'avait suivi, pas un signe, pas un mot, pas un mouvement.. Seulement le vent qui envoyait, inlassablement, le sable rouge fouetter mon heaume de terraformation.. Je restais immobile..une minute.. des minutes.. une heure.. des heures! Rien! Rien que le silence.Toujours ce silence.. ce silence de mort! A quoi je m'attendais?? Je n'ai pas plus de légitimité qu'un autre terraformer pour bénéficier d'une entrevue particulière avec les membres de Dakhma. D'ailleurs, ont ils seulement la volonté de communiquer avec nous? Je n'en sais rien, je m'interroge. Tout cela reste un mystère. Ce n'est peut être pas ce qu'ils attendent, sans doute pas la bonne manière ou la bonne méthode.. difficile de savoir. Sur cette terre rouge, cet enfer, on ne te donne rien! C'est à toi de te bouger si tu veux quelque chose, c'est ce qu'on ma toujours enseigné. Le bon vieil adage du « qui ne tente rien, n'a rien. ». C'est ce qui a motivé ma démarche envers Dakhma. L'envie de faire avancer les choses, de bouger les lignes.. J'ai toujours eu du mal à contrer cette impulsivité, parfois naïve, je le conçoit. La poussière d'étoiles vous change à tout jamais, c'est ce qui se dit. Songeant au passé, je me laisse emporter par mes pensées.. je voyage..me rappelant mes premiers jours sur cette planète. Je me souviens d'Herkus.. l'adepte à la clope .. ses conseils me manquent..*

..CRAC..

*Un cailloux vient violemment s'écraser sur mon casque faisant voler en éclat la petite lampe réglementaire de mon heaume. Retour brutal à la réalité. Le vent se renforçait dangereusement, prenant un peu plus de « poids » au fil des minutes.. Je vacillais, par moment, sous les coups de boutoir des bourrasques. Ma vision, désormais réduite, compromettait encore un peu plus cette première prise de contact. Il était temps de bouger pour ne pas risquer un accident plus grave. Perdu dans les méandres de mes pensées, j'en avais oublier l'instant présent et l' impitoyabilité du désert Martien. La tempête de sable commençait a entourer les installations syndicales de Dakhma les faisant presque disparaître du paysage.. tel un mirage. Impressionnant! Il était vraiment temps de mettre les voiles, le but n'étant pas d'offrir mon squelette à Dakhma. Quoi que ce serait un beau sacrifice.. Je rigole intérieurement, certain que ça rendrait heureux tous nos ennemis de me voir mort.. mais mon heure n'est pas encore venue.Avant de rejoindre mon Betrayal, je jette un dernier coup d’œil à l'imposante structure syndicale balayée par des vagues de sable, essayant de distinguer quelque chose. Dans un dernier effort de concentration, je répète à nouveau..*

-" DAKH...MA.. rech...ch.. v..us hH..un Nasāsālar..HHhh..?? D..K..MA !!!HHhh"

*Je crie de toutes mes forces faisant grésiller les hauts parleur intégrés de mon casque. Impossible de se faire entendre dans ce brouhaha et bientôt je ne verrais plus rien. Rebroussant chemin, je progresse la tête baissé pour avancer au mieux et le plus prudemment possible. Je laisse mon offrande d'ossements en place avec l'espoir que quelque chose se produira. Les jambières à vérins me sont d'un grand secours pour progresser à allure constante dans le sable.. Me voila enfin, après un combat intense contre les éléments, face à mon tas de ferraille roulant.. Je monte le plus rapidement possible et m'affale directement sur le siège conducteur. Je souffle longuement savourant le répit.. Le sable et les cailloux percutent sans arrêt toute la carlingue du Betrayal, la tempête bat son plein. Il est donc plus prudent d'attendre une accalmie avant de reprendre la route. Les minutes défilent et je scrute l'horizon à l’affût du moindre mouvement. Je suis tellement fatigué... mes paupières sont lourdes.. au loin, une faible lumière.. la tempête.. le bruit.. je lutte.. au loin, une faible lumière.. l'espoir.. le calme.. je sombre.. au loin, une faible lumière.*
[12/02/2019 21:32] Histoire de Zira
Catégorie : Inclassable


Titre : La dixième soeur



10

3
Post de : Zira
Peu à peu émerge une topologie préfigurant le non voir et liée à la technologie en développement.
Cette technologie constitue un équivalent de « l’observateur » : un supramental déconditionné, non pas neutre mais neutralisé dans sa relation au mental constitué par le cerveau primaire et prioritaire du système digestif impactant jusqu’alors le système nerveux autonome. Ce supramental devient prioritaire sous l’effet de techniques dites de méditation ; en fait, de médiation entre le mental et le supramental cérébral, littéralement dans la région spinale, qui les relie.

Les mises en garde abondent quant à ce que recèle ce supramental devenu prioritaire sans que soit ouvert l’espace du « caché ».
« Caché » dans le fait d’être dépourvu d’une caractéristique quelconque, non pas déconditionné mais inconditionné et par nature ouvert au « tout ».

Concernant la recherche technologique, celle-ci est bridée, non pas tant par la captation des ressources, des richesses, qui, cela dit, prive momentanément l’espèce humaine de son humanité, mais par le temps de l’horloge créant un effet miroir dans le continuum en générant des images fixes, ce qui fait perdre le mouvement : la lumière ou son pendant, l’obscurité, prévalent au détriment de la fluidité.

C’est le paradoxe de Pakal Votan résidant dans la création du temps horloge mathématique du supramental (12:60) supplantant le temps empirique des cycles du mental (13:20).
Découplés, ils conduisent à l’entropie de la perception, avec un « effet de vallée » dépressif, couplés, ils mènent à la synergie de l’aperception, qui peut alors révéler le « caché » avec un « effet de surplomb » vertigineux.

Une espèce, quelle qu’elle soit, privée de son mouvement, de ce « vivant » qui fait son essence, meurt.
Logiquement.
La capacité optimale de la planète, pour l’espèce humaine, est entre neuf et douze milliards d’individus : là réside le moment de sa mort.
Si elle ne réalise pas son humanité.
M(m)emo
Réponse de : Zira
https://www.youtube.com/watch?v=w_ n3-DW1xuY&index=1&list=RDw_n3-DW1xuY
[09/02/2019 21:49] Histoire de Shango
Catégorie : Aventure


Titre : Un silence de mort.. DAKHMA!



17

3
Post de : Shango
*Installé à la table logistique du Bunker je feuillette quelques documents. Un calme certain est revenu sur nos concessions depuis les agitations des dernières semaines. Nous restons toujours sur nos gardes.. nos protocoles de sécurité étant à leur niveau maximal..Au coin de ma bouche, une Nuclear' recrache des nuages de fumée verdâtre.. dans un bunker qui est déjà bien embrumé. Depuis plusieurs semaines mon esprit est focalisé sur ce mystérieux syndicat apparu sans bruit..Dakhma. Poursuivant ma lecture, un document attira plus particulièrement mon attention. Les tours du silence. Ces tours du silence ou Dakhma sont des lieux, plus exactement des tours circulaires, qui servent aux rites funéraires dans la religion prêchée par Zarathoushtra. Les corps des défunts y sont placés par des croque-morts et laissés à la disposition des oiseaux de proie. Pas étonnant qu'il n'y ai eu aucune communication quant à leur arrivée ici... cette pensée m’arrache un léger sourire lorsque j’écrase ma cigarette..

Déposant la feuille sur la table métallique devant moi, il m'est impossible de ne pas faire le parallèle avec mon propre charnier. J'ai toujours été très intéressé, si ce n'est fasciné, par les ossements en tous genres et leur conservation. Cela fait maintenant un bon nombre d’années que j'ai entrepris un stockage minutieux en zone Solnhofen.. 7 ans je dirais..! Ce monument, dont j'ai la responsabilité, est une œuvre impressionnante.. tant par sa diversité que par sa grandeur. Qualifié de macabre et déviant par certains... de majestueux par d'autres ce charnier ne laisse personne indifférent.

Grâce a des contacts précieux au sein des tribus du désert, je bénéficie d'un approvisionnement régulier et prioritaire en ossements et restes humains en tous genres. En échange, je leur fournis tous types d'objets ou matériaux nécessaires à l’artisanat. Il m'a fallu du temps et quelques négociations houleuses pour acquérir leur confiance mais depuis je dois dire que nos accords sont plutôt florissants. Il faut dire que le désert rouge n'est pas tendre avec les baroudeurs en herbe et sans expérience... tiens d'ailleurs ça me fait penser qu' il faudra que je me renseigne sur le jeune terraformer qui à été planter un drapeau en territoires B.O.S.S.. Je n'ai plus de nouvelles de cette larve intrépide.. en tout cas je peut affirmer que ses ossements auront une place de choix dans ma collection. Je laisse échapper un léger rire..

Passant une main dans ma barbe poivre et sel je me demande si il est possible d'établir un contact avec les membres du syndicat Dakhma. Sans plus attendre, je saisis mon PDA pour demander l'envoi d'un drone de reconnaissance afin d'établir les coordonnées géographiques de leurs installations syndicales. Ce n'est que quelques heures plus tard que le Maître Artilleur Acidalien me renvoi la localisation précise que je cherchais. Je loue son efficacité dans ma réponse en me levant rapidement. En route..!*

[…Le voyage se fait de nuit et sans encombre...]

*Un bruit de portière métallique se fait entendre dans le désert martien.. Je m’extirpe de mon Betrayal avec toute l'agilité d'un homme d'1m97.. Je suis sans nul doute un peu trop loin des standards de la Firme.. Ouvrant le petit coffre sur le coté du véhicule, j'en extrait délicatement quelques restes humains, dont un crâne bien poli par des années de météo difficile.. je m’avance devant l'imposante structure.. ma Nécro-cuirasse rougeoie intensément.. Je dépose les restes et le crâne bien en évidence*

-" DAKHMA.. recherchez vous hhH..un Nasāsālar..HHhh..??"

*.....................................un silence de mort.....................................*
[08/02/2019 21:00] Histoire de Zira
Catégorie : Inclassable


Titre : Musubi



9

6
Post de : Zira
Le flux de la vie dans le courant du temps.
Le temps … originellement, la déformation de l’espace liée à la gravitation, la perception des plis et des replis voilant le non-voir, l’aperception du vide, ouvrant des perspectives inédites au sein d’une topologie émergente du vide.
Modelant la forme.

Ne sommes nous pas cela aussi ? Plis, replis, circonvolutions, nodosités, brins, filaments, réseaux ?
Et ce quelque chose … paisible, inconditionné, qui n’offre aucune prise, d’aucune sorte ?
Tellement vivant.

Ce qui semble être un aigle tournoie au-dessus du lac, qui surplombe légèrement la longue maison.
Comment ils sont arrivés jusqu’ici reste un mystère, la force de leur désir peut-être. Dans leur vêtement couleur de lichen, ils sont une brèche, comme nécessaire, quoique terrible dans son dessein
.
Aussi certains d’entre nous les accompagneront au cœur même de leur obscurité afin que celle-ci ne devienne pas un linceul pour l’humanité toute.
Peut-être.
[06/02/2019 21:40] Histoire de Green
Catégorie : Betrayal


Titre : L'étrange fortification



16

4
Post de : Green
En arrivant sur place, je m’empresse de désactiver le moteur hydrogène, stoppant les turbines vrombissantes qui m'avaient agréablement bercé durant le trajet. Enfin, j'ouvre la porte et m'extirpe lentement du véhicule blindé en observant la zone. L’environnement n'a rien de bien fascinant. Juste un désert ocre et familier, caressé par quelques bourrasques qui soulèvent par endroits de petits nuages de terre sans trop m'inquiéter. Mon scaphandre me semble si lourd aujourd’hui… Quoi qu’il en soit, je me mets en marche.

Je dirige péniblement mes jambières vers l'imposante structure inachevée qui se profile devant moi. Chaque pas me laisse entrevoir un peu plus l’édifice dont les deux étranges piliers émergent progressivement derrière les dunes. Sur le chemin, je laisse mon esprit vagabonder jusqu'à ruminer cette infime rancœur qui me ronge depuis quelques temps.

Oui, ces dernières semaines avaient été difficiles. Entre le venin des paroles et la fièvre des actes, les conflits avaient eu raison de mon inébranlable placidité. Les cicatrices, internes comme externes, avaient affecté jusqu’à mon psychisme qui déviait dangereusement vers une étrange folie. C’est dans une alcôve du complexe Acidalien que l'Emeraude m'avait fortement conseillé de partir en inspection, pour me changer les idées. J'ai donc choisi ce vieux chantier abandonné comme destination exutoire… Il n’est plus qu’à quelques mètres d’ailleurs.

J’atteins finalement la structure. A première vue et si j’en crois les rapports, rien n’a bougé ici. Je déambule brièvement dans les environs, à la recherche d’un hypothétique détail n’ayant pas été relevé. Vainement… Rien que de la roche, de la poussière et cette porte colossale rongée par les vents. Je décide ensuite d’en inspecter le sas, cet accès scellé menant aux interminables galeries. Je m’en approche et passe mon gantelet sur la soudure en songeant aux mystères que tout cela renferme. Je sais que MEMMO est partout et qu’il capte nos états d’âmes pour nourrir son système. Certains colons pensent même que cette entité serait le sombre architecte des rêves et cauchemars perpétuels qui hantent nos sommeils depuis de nombreux cycles...

Je plaque fermement mon gantelet contre la paroi corrodée du sas. J’imagine un instant que mes pensées puissent circuler à travers ses circuits, afin d’être réverbérées vers qui de droit… L’idée me plait et me fait sourire malicieusement. Alors, je commence à parler. J’observe l’inscription du linteau lorsque le son étouffé de mon élocution se perd faiblement dans mon casque:

« Que les nuisibles déraisonnent sous les bribes imagées de ma colère. Que mes intimes puissent ressentir mon fidèle dévouement dans un coin de leur conscience… Ô sombre machine, propage donc ma psyché. Je te la cède. »
[01/02/2019 12:32] Histoire de Silma
Catégorie : Rôles Syndicaux


Titre : communiqué Melpomène



23

12
Post de : Silma
Les Acidaliens ne sont pas des tendres.
Ils n’ont pas choisi la voie de la facilité, ni de la douceur, loin de là.
Ils sont vindicatifs et arrogants à l’image de leur idole Sanctuary.
On pourrait même les qualifier de fanatiques.
Mais ça tout le monde le sait, ce n’est pas un scoop.

Alors, quand un Terra lambda, déclare qu’il veut poser un drapeau sur le territoire B.O.S.S et qu’il joint l'action à la parole, il sait très bien qu’il fait de la provocation.
Que cette provocation va entraîner des actions, qui entraîneront d’autres actions, etc…
Bref! Il sait à quoi s’attendre et ceux qui le soutiennent le savent aussi.

Ceux qui veulent jouer à ce petit jeu, y jouent et cela ne regarde qu’eux.
La communauté n’a pas à intervenir, ni même le procureur.

Par contre, quand l’un des deux parties, dit: “Stop! On arrête les frais. Cette guerre ne nous mènera nul part.” et que l’autre partie répond “On continue”, là ça devient de l’acharnement.
La communauté est alors, concerné et le procureur aussi.

Que ce soit Acidalia qui demande l’arrêt des hostilités, ou le Red Dust, ni change rien.
Dans un sens, comme dans l’autre, ceux qui continuent, font de l’acharnement, pur et simple.

Alors oui, la reine Acidalienne s’est montrée hautaine et condescendante.
Il ne faut pas en attendre plus des Acidaliens, tout le monde le sait.
Ce n’est pas une raison suffisante pour continuer dans une guerre stérile, qui ne fera que appauvrir l’ensemble de la communauté.

Parce que ne vous y trompez pas !
Nous sommes des prisonniers sur cette boule rouge, nous sommes manipulés, conditionnés, endoctrinés, d’un côté comme de l’autre.
Nos ennemis ne sont pas les prisonniers du syndicat d’à côté, mais bien ceux qui le manipulent.

Nous en appelons à votre raison, de tous bords ! Cessez ces provocations, ces actes inconsidérés.

Le procureur, comme la reine de la terraformation se doivent d’intervenir pour que cette guerre cesse enfin.
La manière qu’ils emploient reste à leur convenance.

Voilà la position de Melpomène.
Et, même si certains en doutent :

Nous sommes les Melpomènes.
Nous observons,
Parfois nous aidons,
Parfois nous détruisons.
Ennemis des B.O.S.S et de votre folie.
[01/02/2019 01:31] Histoire de Sulfuro
Catégorie : Guerres Syndicales


Titre : Que justice soit faite



14

18
Post de : Sulfuro
*Un message est retransmit sur le voxterm , vous pouvez y voir le terraformeur Sulfuro, debout devant son kiosque, bras tendus et posés sur la table en face de la voxcam*

"Communauté de la ZDV1, je me présente aujourd'hui à vous en terraformeur libre. Je me nomme Sulfuro pour ceux qui ne me connaissent pas.
J'ai par le passé combattu de nombreuses fois contre les attaques visant notre ZDV, dont les Acidaliens, et suis même devenu Batab malgré moi, preuve que mon implication était reconnue par mes semblables.
Terraformeurs ne soyez pas dupes, seuls les acidaliens ont choisi d'agresser ouvertement et détruire sans vergogne, le syndicat Red dust ne fait que se défendre et n'avais à ce jour pas nuker la ZDV par choix. Aujourd'hui les acidaliens se cachent. Ils espèrent après avoir détruit une bonne partie du Syndicat Red dust que le dit syndicat abandonne car les Acidaliens ont sûrement trop perdu à leur gout. Ne tombez pas dans le piège de leur propagande."

"Comme vous avez tous dû vous en rendre compte depuis le temps, le procureur n'a jamais été objectif et n'a pas les épaules pour être un bon procureur, il ose parler de saluer l'initiative des B.o.s.s et il s'apprête à rédempter des terraformeurs qui ne souhaitent que se défendre et refusent de courber l'échine devant les Acidaliens, quel bel exemple à donner aux générations futures.
Lors de la précédente guerre il a même fuit son syndicat car en conflit d'intérêt du fait qu'il est necro et n'a même pas essayer de s'interposer, défendre son syndicat, ou faire régner l'ordre... une belle preuve de son courage et de sa notion de justice.
Cette fois-ci, il a refusé de rédempter les Acidaliens au départ de ce conflit, et a oser me dire personnellement qu'il ne voulait pas "aller au casse pipe seul" ce sont ses mots exact, preuve de sa grande bravoure et son implication à faire son devoir et répandre la justice en ZDV.
Maintenant il ose venir et poser un ultimatum, quelle ironie !"

"Acidaliens vous pouvez arrêter vos actes, mais vous n'avez pas à décider de quand nous arrêterons de vous punir pour vos actes et vos menaces.
Vous parlez d'être ouvert à la discussion et n'avez rien proposé en dédommagement de vos attaques incessantes, il est facile de dire que vous voulez arrêter après tant de nukes, de dronages et de broyeurs. Il est aussi bon de rappeler que seul vos membres on reçu des rédemptions car incapable de savoir se tenir, ce qui, pour de grands guerriers est assez hilarant."
*Après un bref sourire à la voxcam, Sulfuro reprend son sérieux.*

"Suite à votre première tentative arrêter les combats sans aucune contrepartie, des propositions on été faites par le Boss en place au Red Dust, vous les avez refusées. Remboursez tous les dégâts ainsi que les pierres alors peut être y aura t'il une paix jusqu'à la prochaine fois ou vous viendrez mettre le bordel en ZDV. Dans le cas contraire, vos concessions seront réduites à néant comme vous avez tenter de le faire au Red dust. Pour ce qui est de raisons valables, qui êtes vous pour en juger ?"

"Fin de la communication"
[01/02/2019 01:11] Histoire de 127
Catégorie : Guerres Syndicales


Titre : Titre



13

16
Post de : 127
Acidalia,

Vous ne comprenez pas que nous nous défendions après vos multiples nukes, dronages et broyages, nous en sommes fort désolés.

Peut-être parce qu'il vous est difficile de concevoir que même un petit cloporte aspire à la vie. Il baguenaude de ci de là mais lui aussi ressent la douleur, à sa mesure. Si vous ne l'entendez pas, essayez de vous pencher un peu plus bas.

Breizhteam,

Nous avons pris bonne note de ce nouvel ultimatum. Vous savez que nous y sommes habitués depuis 35 jours, il n’était toutefois pas nécessaire de nous rappeler pour quel camp vous œuvrez.

Vous avez décidé que nos demandes de réparations ne sont pas légitimes, dont acte.

Les Grands Anciens jugeront de votre probité comme de la nôtre.
[31/01/2019 17:26] Histoire de Raven
Catégorie : Inclassable


Titre : Raven



14

6
Post de : Raven
Elle songeait à sa vie d’avant évanouie à jamais,
à cette nouvelle vie à construire et qui l’aidait à cicatriser.

Cela faisait un peu plus de deux mois maintenant qu’elle était arrivée sur Mars.

D’abord affectée aux Masques d’Or sans qu'il l’ai recruté eux-mêmes, elle découvrait peu à peu la rouge, se familiarisant avec le matériel de terraformation, elle se plaisait à sympathiser avec d’autres terras surtout Raiden, il a été présent et la toujours aidé, d'une grande hardiesse. Un lien s’est créé qu’elle ne saurait pas forcément expliquer.

A mesure qu'elle découvrait la pourpre, elle sentait sa décision de plus en plus irrévocable. Et elle avait envie de plus, sa soif d’apprendre et ses capacités s'exprimaient progressivement.

Quand la Maison Noire lui ouvrit ses portes, elle n'hésita pas très longtemps à choisir.
D’un côté, le prestige et quelques avantages. De l’autre, une grande autonomie et une certaine émulation.

Peut-être un choix audacieux, mais elle se sentait attirée par ce petit syndicat.

A son arrivée, on lui a proposé un poste à l’infirmerie, qu’elle a accepté.

Elle se rappelait ce qu’elle avait éprouvé la toute première fois qu’elle avait utilisé le scanner de l’infirmerie.
Un sentiment de panique.

Ce poste lui correspondait, elle qui aime aider les autres, mais elle nourrissait des angoisses devant l’éventualité de commettre une erreur ou d’être désapprouvée.

Une fois ses premières appréhensions surmontées, elle s'était vite sentie à l'aise et détendue.

Il lui faudrait à l’avenir, plus que jamais, être actrice de sa propre vie.
Il était grand temps de passer à l’acte suivant.
[30/01/2019 21:25] Histoire de Quetzalitztli
Catégorie : Guerres Syndicales


Titre : Communication Acidalienne



17

10
Post de : Quetzalitztli
A la communauté de la ZDV et plus particulièrement à Red dust et ses affiliés.
Nous cessons dès à présent tout actes, en réponses contre vos attaques répétés, vous vous enlisez dans un conflit sans fin sans être ouvert à la discussion , nous mettons donc de fait, fin de manière unilatérale à cette guerre de picrocholin.

Nous ne souhaitons pas nous acharner sur de pauvres hères qui ne savent pas dire stop.
L’arrogance et l’égo démesuré peut parfois mener à l’entêtement, surtout quand il n’y a plus aucune raison valable de continuer un conflit.

Pour Acidalia
Pour les B.o.s.s.
Pour la Fusion.

Fin de communication
Page suivante

Jeu de rôle dystopique et post-apocalyptique sur navigateur. MMORPG francophone gratuit.

Ce browser game multijoueur contient des données scientifiques réelles martiennes incluant une part de fantastique gothique. TEM est aussi un jeu de stratégie sur MARS !

©2001-2019 - TEM La Firme Tous droits réservés KCS.fr © Reproduction partielle ou totale interdite. CNIL : déclaration n° 1015117

Conditions Générales d'Utilisation
The-Firm-LOGO
Follow @temlafirme
Facebook-logo